Un regard en arrière vers la tradition. Les madāris de Damas à la fin de la période ottomane.

Risultato della ricerca: Chapter

Abstract

Le système d'enseignement fut l'un des domaines les plus sensiblement affectés par le général procès de réforme que le gouvernement ottoman amorça vers la moitié du 19ème siècle. Dans ce fervent climat de modernisation, les anciennes madāris de Damas risquaient de disparaître, au détrimen de la culture de la communauté musulmane du Bilād al-Shām. À ce propos, les sources arabes de l'époque, parmi lesquelles se trouve un document officiel du début du dernier siècle, nous portent à considérer un intêret renouvelé de la part des historiens et de certains 'ulamā' de Damas à l'égard des institutions traditionnelles. Il s'agit, par rapport à l'esprit de modernité, d'un procès inverse de retour à la tradition finalisé à la sauvegarde de la culture islamique et des moyens qui devaient en assurer la transmission.
Lingua originaleFrench
Titolo della pubblicazione ospitePasseurs de culture et transferts culturels
Pagine569-580
Numero di pagine12
Stato di pubblicazionePublished - 2015

Serie di pubblicazioni

NomeINTERCULTURALITES

Cita questo

Sicari, D. (2015). Un regard en arrière vers la tradition. Les madāris de Damas à la fin de la période ottomane. In Passeurs de culture et transferts culturels (pagg. 569-580). (INTERCULTURALITES).