Stratégies de transformation urbaine au bord du Tage. L’exemple de l’Expo’98 de Lisbonne

Risultato della ricerca: Other

Abstract

Le sujet de cette proposition porte sur la contribution des grands événements à la rénovation urbaine et sur les mécanismes de transformations des villes contemporaines. On s'interrogera sur la façon dont la programmation et la transformation des villes et des territoires peut être réalisée dans des conditions privilégiés, dont les acteurs et les politiques urbaines se côtoient aux choix des nouvelles stratégies de planification urbaine. Je prendrais pour champ d'observation l’Expo’98 qui s’inscrit dans le cadre du «Plan stratégique de Lisbonne» élaboré par la municipalité entre 1990 et 1992 et qui définit les futures transformation de la zone orientale de la Capitale portugaise jusqu’au 2010.Le projet urbain de l’Expo’98 qui s’inscrit selon les acteurs dans la lignées du modèle barcelonais a été perçue comme un événement à saisir pour développer la ville et son aire métropolitaine. A l’image des récents Jeux Olympiques, la stratégie de planification urbaine a prévue la transformation d’une friche industrielle et portuaire au bord du Tage sur un périmètre de 350ha. Sur la base d’un vaste projet urbain, deux grands principes d’aménagement ont été retenu: créer une nouvelle centralité métropolitaine et promouvoir l’image renoué de Lisbonne avec son fleuve aux yeux des autres pays européens. Le processus qui amène et accompagne l’exposition est inséparable du contexte politique de l’époque. Soutenu par une coalition de gauche, le programme de Jorge Sampaio, élu en 1989 Maire de Lisbonne, élaboré par les apports de plusieurs personnalité, a entraîné une réflexion approfondie sur le devenir de la ville en opposant à la planification urbaine traditionnelle l’idée d’un nouveau « Plan stratégique de Lisbonne».Si les expositions sont inscrites dans le temps et dans l’espace, les effets positifs ou négatifs qu’elles produisent persistent par rapport à un système variable qui dépend de plusieurs facteurs : le site, les acteurs, la durée et la stabilité des interrelations et des concertations politiques après l’évènement. C’est dans ce sens que les expositions et les grands évènements en général peuvent fournir des éléments utiles pour comprendre leur rôle actuel et pour imaginer des modèles alternatifs de planification urbaine.
Lingua originaleFrench
Numero di pagine0
Stato di pubblicazionePublished - 2004

Cita questo