Le temps d'une expo. Infrastructure culturelle et aménagement éphémere à l'Expo.02 Suisse

Risultato della ricerca: Chapter

Abstract

La problématique sous tendant ces pages s’interroge sur la manière dont les grands événements peuvent contribuer à la rénovation urbaine et du territoire et de même porte sur le thème de la relation entre les grandes expositions et les mécanismes de transformations des villes et des territoires contemporaines. Depuis leur apparition en Europe au milieu du XIXè siècle, les Expositions Universelles, Internationales ou encore Nationales ont été un prétexte pour réaliser des transformations éphémères ou permanentes dans la structure urbaine des villes d’accueil. Bien sur, leur rôle a changé, certains enjeux ont disparu, d’autres ont perdu leur valeur, d’autres encore ont fait apparaître l’exposition comme une infrastructure culturelle et de loisir pour la ville et les visiteurs. Considérés par les organisateurs comme une tentative de recréer des centralités au sein d’un territoire soumis à de profondes mutations, l’ampleur de ces projets évènementiels fait naître, cependant, un certain scepticisme sur leur capacité à devenir un enjeu extraordinaire pour la transformation du territoire métropolitain des villes contemporaines. En se referant au cas d’étude de l’Expo.02 Suisse, nous examinerons ce débat autour des grands évènements pour comprendre comment on peut aménager un territoire de manière éphémère, tout en l’inscrivant dans une optique de durabilité. L’enjeu évènementiel, d’autant plus important que l’essence même de la manifestation, semble prescrire, d’une part, un enracinement respectueux de l’environnement sans avoir demandé la modification des Plans d’aménagements en vigueur ; d’autre part, l’implantation d’une infrastructures culturelle éphémère, reliée au territoire lacustre grâce au renforcement du réseau des transports publics, réalisé pour accueillir les flux de visiteurs.
Lingua originaleFrench
Titolo della pubblicazione ospiteLe temps des infrastructures
Pagine131-146
Numero di pagine158
Stato di pubblicazionePublished - 2007

Cita questo

Le temps d'une expo. Infrastructure culturelle et aménagement éphémere à l'Expo.02 Suisse. / Lecardane, Renzo Antonio.

Le temps des infrastructures. 2007. pag. 131-146.

Risultato della ricerca: Chapter

@inbook{70b66a802f91421684d234be308ad511,
title = "Le temps d'une expo. Infrastructure culturelle et am{\'e}nagement {\'e}ph{\'e}mere {\`a} l'Expo.02 Suisse",
abstract = "La probl{\'e}matique sous tendant ces pages s’interroge sur la mani{\`e}re dont les grands {\'e}v{\'e}nements peuvent contribuer {\`a} la r{\'e}novation urbaine et du territoire et de m{\^e}me porte sur le th{\`e}me de la relation entre les grandes expositions et les m{\'e}canismes de transformations des villes et des territoires contemporaines. Depuis leur apparition en Europe au milieu du XIX{\`e} si{\`e}cle, les Expositions Universelles, Internationales ou encore Nationales ont {\'e}t{\'e} un pr{\'e}texte pour r{\'e}aliser des transformations {\'e}ph{\'e}m{\`e}res ou permanentes dans la structure urbaine des villes d’accueil. Bien sur, leur r{\^o}le a chang{\'e}, certains enjeux ont disparu, d’autres ont perdu leur valeur, d’autres encore ont fait appara{\^i}tre l’exposition comme une infrastructure culturelle et de loisir pour la ville et les visiteurs. Consid{\'e}r{\'e}s par les organisateurs comme une tentative de recr{\'e}er des centralit{\'e}s au sein d’un territoire soumis {\`a} de profondes mutations, l’ampleur de ces projets {\'e}v{\`e}nementiels fait na{\^i}tre, cependant, un certain scepticisme sur leur capacit{\'e} {\`a} devenir un enjeu extraordinaire pour la transformation du territoire m{\'e}tropolitain des villes contemporaines. En se referant au cas d’{\'e}tude de l’Expo.02 Suisse, nous examinerons ce d{\'e}bat autour des grands {\'e}v{\`e}nements pour comprendre comment on peut am{\'e}nager un territoire de mani{\`e}re {\'e}ph{\'e}m{\`e}re, tout en l’inscrivant dans une optique de durabilit{\'e}. L’enjeu {\'e}v{\`e}nementiel, d’autant plus important que l’essence m{\^e}me de la manifestation, semble prescrire, d’une part, un enracinement respectueux de l’environnement sans avoir demand{\'e} la modification des Plans d’am{\'e}nagements en vigueur ; d’autre part, l’implantation d’une infrastructures culturelle {\'e}ph{\'e}m{\`e}re, reli{\'e}e au territoire lacustre gr{\^a}ce au renforcement du r{\'e}seau des transports publics, r{\'e}alis{\'e} pour accueillir les flux de visiteurs.",
keywords = "Expo, Svizzera, architettura, effimero, evento, progetto, sviluppo sostenibile",
author = "Lecardane, {Renzo Antonio}",
year = "2007",
language = "French",
isbn = "978-2-296-03443-3",
pages = "131--146",
booktitle = "Le temps des infrastructures",

}

TY - CHAP

T1 - Le temps d'une expo. Infrastructure culturelle et aménagement éphémere à l'Expo.02 Suisse

AU - Lecardane, Renzo Antonio

PY - 2007

Y1 - 2007

N2 - La problématique sous tendant ces pages s’interroge sur la manière dont les grands événements peuvent contribuer à la rénovation urbaine et du territoire et de même porte sur le thème de la relation entre les grandes expositions et les mécanismes de transformations des villes et des territoires contemporaines. Depuis leur apparition en Europe au milieu du XIXè siècle, les Expositions Universelles, Internationales ou encore Nationales ont été un prétexte pour réaliser des transformations éphémères ou permanentes dans la structure urbaine des villes d’accueil. Bien sur, leur rôle a changé, certains enjeux ont disparu, d’autres ont perdu leur valeur, d’autres encore ont fait apparaître l’exposition comme une infrastructure culturelle et de loisir pour la ville et les visiteurs. Considérés par les organisateurs comme une tentative de recréer des centralités au sein d’un territoire soumis à de profondes mutations, l’ampleur de ces projets évènementiels fait naître, cependant, un certain scepticisme sur leur capacité à devenir un enjeu extraordinaire pour la transformation du territoire métropolitain des villes contemporaines. En se referant au cas d’étude de l’Expo.02 Suisse, nous examinerons ce débat autour des grands évènements pour comprendre comment on peut aménager un territoire de manière éphémère, tout en l’inscrivant dans une optique de durabilité. L’enjeu évènementiel, d’autant plus important que l’essence même de la manifestation, semble prescrire, d’une part, un enracinement respectueux de l’environnement sans avoir demandé la modification des Plans d’aménagements en vigueur ; d’autre part, l’implantation d’une infrastructures culturelle éphémère, reliée au territoire lacustre grâce au renforcement du réseau des transports publics, réalisé pour accueillir les flux de visiteurs.

AB - La problématique sous tendant ces pages s’interroge sur la manière dont les grands événements peuvent contribuer à la rénovation urbaine et du territoire et de même porte sur le thème de la relation entre les grandes expositions et les mécanismes de transformations des villes et des territoires contemporaines. Depuis leur apparition en Europe au milieu du XIXè siècle, les Expositions Universelles, Internationales ou encore Nationales ont été un prétexte pour réaliser des transformations éphémères ou permanentes dans la structure urbaine des villes d’accueil. Bien sur, leur rôle a changé, certains enjeux ont disparu, d’autres ont perdu leur valeur, d’autres encore ont fait apparaître l’exposition comme une infrastructure culturelle et de loisir pour la ville et les visiteurs. Considérés par les organisateurs comme une tentative de recréer des centralités au sein d’un territoire soumis à de profondes mutations, l’ampleur de ces projets évènementiels fait naître, cependant, un certain scepticisme sur leur capacité à devenir un enjeu extraordinaire pour la transformation du territoire métropolitain des villes contemporaines. En se referant au cas d’étude de l’Expo.02 Suisse, nous examinerons ce débat autour des grands évènements pour comprendre comment on peut aménager un territoire de manière éphémère, tout en l’inscrivant dans une optique de durabilité. L’enjeu évènementiel, d’autant plus important que l’essence même de la manifestation, semble prescrire, d’une part, un enracinement respectueux de l’environnement sans avoir demandé la modification des Plans d’aménagements en vigueur ; d’autre part, l’implantation d’une infrastructures culturelle éphémère, reliée au territoire lacustre grâce au renforcement du réseau des transports publics, réalisé pour accueillir les flux de visiteurs.

KW - Expo

KW - Svizzera

KW - architettura

KW - effimero

KW - evento

KW - progetto

KW - sviluppo sostenibile

UR - http://hdl.handle.net/10447/45489

M3 - Chapter

SN - 978-2-296-03443-3

SP - 131

EP - 146

BT - Le temps des infrastructures

ER -