La pensée du dialogue. Régimes discursifs de la traduction dans l'humanisme italien

Risultato della ricerca: Chapter

Abstract

Combien de rhétoriques existe-t-il? Combien de champs sémantiques, de catégories, de modèles, de récits, d'idées, de présupposés et de pratiques traduisantes différentes recouvrent la notion même de traduction ? Quel est le rapport entre tradition, traduction et régimes historiques d'objectivité ? L'auteur de cet article analyse Dialogo del modo de lo tradurre de Fausto da Longiano (1556), le premier traité écrit en italien, sous forme de dialogue, sur la traduction, quasiment inconnu tant des spécialistes de la Renaissance que des traductologues. D'une part, l'auteur montre que l'exercice herméneutique faustinien fait tomber – par une relecture surprenante de Cicéron – l'opposition verbum/sensum au profit d'une troisième voie tout à fait inédite dans le Cinquecento. D’autre part Del modo de lo tradurre, par sa forme dialoguée, permet à l'auteur de réfléchir sur les dispositifs rhétoriques, esthétiques et idéologiques au sein desquels s’expriment différents discours de savoir sur le traduire, et de replacer la théorie de la traduction dans l'histoire de ses pratiques discursives.
Lingua originaleFrench
Titolo della pubblicazione ospite«…Dove Catturare l'anima…», scritti in onore di / Ecrits en honneur de Maria Gabriella Adamo
Pagine245-252
Numero di pagine8
Stato di pubblicazionePublished - 2016

Cita questo