« ‘Durant’, ‘pendant’ et l’italien ‘durante’ : les différentes natures de leurs compléments. État des lieux contrastif d’une grammaticalisation parallèle »

Paola Ruozzi

Risultato della ricerca: Other

Abstract

Paola RUOZZI, ‘Durant’, ‘pendant’ et l’italien ‘durante’ : les différentes natures de leurs compléments. Etat des lieux contrastif d’une grammaticalisation parallèle, pp. 28-44.Ruozzi analyse l’évolution diachronique et synchronique des prépositions françaises durant et pendant par rapport à la préposition italienne durante. Issues des participes présents des verbes latins durare (pour ce qui est de durant et de durante) et pendere (relativement à pendant), les trois prépositions ont beaucoup évolué au fil des siècles dans les deux langues. Si elles partagent des emplois identiques, à savoir le fait que la tête nominale du complément prépositionnel est un nom abstrait qui marque un processus ou un nom hybride compatible avec l’évocation d’un processus, deux autres emplois diffèrent d’une langue à l’autre. En effet, alors que pendant et durant figurent également en présence de noms concrets de lieu, d’espace et de temps, durante pose nombre de problèmes à ce propos. C’est ainsi qu’à l’aide de l’étude diachronique ponctuelle des trois prépositions l’auteur aboutit à la conclusion d’après laquelle durant et pendant gardent, au-delà de leur statut prépositionnel, un statut participial. En revanche, durante aurait tout à fait acquis le statut de préposition en italien. D’où une grammaticalisation et une stratification des prépositions du français beaucoup plus floues qu’en italien, mais également une grammaticalisation qui, selon Ruozzi, est en tout cas encore inachevée dans les deux langues.
Lingua originaleFrench
Numero di pagine134
Stato di pubblicazionePublished - 2009
Pubblicato esternamenteYes

Cita questo