Caractéristiques urbanistiques du site archéologique d’Agrigente. Du site archéologique au Parc Archéologique et Paysager de la Vallée des Temples d’Agrigente

Risultato della ricerca: Chapter

Abstract

Le Parc Archéologique et Paysager de la Vallée des Temples d’Agrigente possède une surface globale d’environ 1.400 ha, au sein desquels sont protégés les vestiges les plus importants de l’ancienne ville d’Akragas, fondée au VIe siècle av. J.-C. par des colons, originaires de Rhodes et de Crête, provenant de Gela, en Sicile, ainsi que le paysage agricole et forestier du contexte. La nature juridique particulière du Parc prévoit, non seulement la protection des pièces archéologiques, mais aussi la sauvegarde des valeurs paysagères et environnementales du territoire, expression des paysages agricoles siciliens traditionnels caractérisés par la présence de vignobles, d’oliveraies et d’amandaies, en reconnaissant la sauvegarde du contexte dans lequel les vestiges sont insérées comme une condition essentielle pour la conservation et la mise en valeur du patrimoine archéologique. Le texte analyse les différentes phases qui ont caractérisé la protection du patrimoine archéologique et paysager de la Vallée tiraillée entre les exigences de la sauvegarde et les pressions du développement urbain, très souvent de nature illégale.
Lingua originaleFrench
Titolo della pubblicazione ospitePatrimoine et Créativité: une alliance pour le développement durable
Pagine62-87
Numero di pagine26
Stato di pubblicazionePublished - 2016

Cita questo